Friendzoné : comment sortir de la friendzone en 3 étapes

Homme ou femme, nous pouvons tous être victimes du même phénomène : il vous parle des filles avec lesquelles il entretient des liaisons souvent malheureuses. Vous êtes la personne chez qui il se réfugie quand il vient de rompre.

Elle vous emmène au resto et vous passez des soirées dans le noir à regarder des séries. L’obscurité, pourtant, ne sera pas propice aux câlins, car cette fille dont vous êtes amoureux en secret, vous considère comme un grand frère.

Vous êtes malgré vous, entré en territoire ennemi, un lieu hostile d’où les cœurs solitaires voudraient sortir : la friendzone.

Qu’est-ce que la friendzone ?

Jamais une zone n’aura été moins érotique que la friendzone et ce ne sont pas les hommes et les femmes touchés par le phénomène qui diront le contraire !

Mais qu’est-ce que la friendzone ? Pour faire simple, c’est le fait qu’une femme ou un homme ne puisse pas voir en vous une personne sexuée, et donc, vous voir comme un partenaire sexuel potentiel.

Vous avez l’étiquette de la meilleure amie, du meilleur pote ; celui ou celle sans qui rien ne serait possible mais avec qui rien ne peut être envisagé.

Un cauchemar, quand de son côté, les sentiments et le désir existent bel et bien ! Dans cet article, nous allons décrypter pourquoi vous êtes dans la friendzone et s’il est possible d’en sortir (oui, vous pouvez !).

Ensuite, nous vous donnerons les étapes à suivre pour que l’élu(e) de votre cœur arrête de vous voir comme un grand frère ou une girl nextdoor. Tous les conseils peuvent être suivis par les deux sexes, aussi, transposez la situation pour qu’elle s’adapte à la vôtre.

Est-il possible de sortir de la friendzone ?

Est-il possible que le regard qu’un homme ou qu’une femme pose sur vous puisse changer ? Oui.

Est-ce que cela sera compliqué et nécessitera un vrai travail de votre part ? Oui.

Alors, que vous soyez un homme ou une femme que l’on a mis sur la touche, dans la friendzone, interrogez-vous : est-ce que la personne qui me plait vaut la peine que je change, pour devenir potentiellement attirant ou attirante ? Si la réponse est oui, alors, le travail sur vous peut commencer.

Vous avez bien compris. Pour sortir de la friendzone, vous devez faire évoluer une situation : la personne que vous aimez ne vous voit pas comme une personne avec qui elle a envie de bâtir une relation ou même simplement, avec qui elle n’envisage pas de faire l’amour.

Vous devez donc procéder à une introspection : est-ce mon physique qui pose problème ou est-ce mon comportement ?

Et se pose ensuite la troisième question la plus angoissante : et si c’était mon physique ET mon attitude qui faisaient que les filles ou les garçons ne me trouvaient pas à leur goût ??? A chaque problème sa solution.

Tour d’horizon : le physique

Nous aurons beau dire que le physique n’est pas tout (et c’est vrai), c’est néanmoins ce qui nous permet, avant la mise en place d’une conversation, de nous faire une première impression sur quelqu’un. Alors, prenez le temps de vous examiner. On ne vous demande pas de commencer un complexe sur votre nez trop long, votre petit ventre ou vos genoux cagneux.

Mais que peuvent voir les gens, quand ils vous rencontrent pour la première fois ?

Voient-ils une personne soignée (le cheveu brillant, les dents brossées, les vêtements sentant la lessive) ou quelqu’un qui a tendance à se laisser aller (vous vous êtes rasé la barbe il y a 5 jours, vous n’êtes pas allé chez le coiffeur depuis vos douze ans et vous affichez un tee-shirt avec un petit trou à la manche clamant joyeusement « La prochaine tournée, c’est pour moi ! ».

Pour séduire, vous n’avez pas le choix, vous devrez miser sur un look soigné. Pas besoin de dépenser votre paie du mois pour avoir l’air classe. Faites la liste ce que vous pourriez faire pour être plus séduisant.

Tour d’horizon : le comportement

Interrogez-vous maintenant sur votre attitude vis-à-vis de cette personne.

Répondez-vous toujours présent(e), trop heureux(se) quand elle vous appelle, même si c’est pour entendre qu’elle est heureuse depuis hier dans les bras d’un autre ? Tout est prétexte à la voir parce que vous adorez sentir son parfum, voir son corps bouger sous ses vêtements…

D’ailleurs, ce pull qui lui va si bien, c’est vous qui lui avez offert. Cette écharpe sur laquelle vous sentez son délicat parfum, c’est un cadeau de vous.

STOP : vous avez vraiment cru que l’amour s’achetait avec quelques cadeaux ? On ne peut pas dire que cela fonctionne et surtout, d’autres profitent de vos bienfaits !

Est-ce que cela veut dire qu’il ne faille pas offrir de cadeaux à la personne que l’on aime ? Non, bien sûr que non. Mais faut-il être toujours le nounours de service ? Non plus. Vous n’êtes pas un pansement, vous n’êtes pas une roue de secours et il est temps que cette personne s’en aperçoive.

N’avez-vous pas chez vous un objet dans lequel vous avez l’habitude de mettre vos crayons ? C’est le même objet depuis toujours. Il est pratique, il se case sur une étagère ou sur un bureau et tous les jours, quand le travail est terminé, vous jetez vos crayons dedans. Si on vous interrogeait sur la couleur de ce pot, vous seriez sans doute incapable de répondre. Il est bleu, non ?

Eh bien, dites-vous bien qu’en étant toujours là, jamais en défaut, quand il s’agit de consoler, d’acheter une babiole, vous êtes devenu le pot à crayons de cette personne. Vous êtes pratique, vous êtes toujours là, mais on ne vous voit pas. Cruel ? Sans doute. Mais c’est en cela que consiste la friendzone.

Or, ce que vous voulez ; c’est que cette personne dise de vous qu’elle n’a jamais vu des yeux verts aussi lumineux, des jambes aussi longues et votre bouche et votre manière de parler, elle pourrait en parler pendant des heures… Vous devez créer une tension sexuelle ; chose qui n’est jamais arrivé, puisqu’elle vous considère comme un ou une amie.

Pour qu’elle apprenne à vous voir autrement, elle va devoir faire quelque chose qu’elle n’a pas l’habitude de faire avec vous : faire travailler sa mémoire. Vous allez lui manquer, parce qu’à partir de maintenant, vous allez mettre une certaine distance.

Sortir de la friendzone, les étapes pour enfin la séduire :

 

S’il sera bientôt temps de mettre en pratique les changements, au niveau physique, il faut également opérer des changements au niveau de votre attitude.

1/ Prendre de la distance : lui manquer

Vous étiez toujours là ? Vous allez apprendre à prendre de la distance. Il faut que cette personne vous voie en tant que personne propre, pas uniquement comme une épaule sur laquelle elle peut pleurer.

Profitez de cet éloignement pour prendre soin de vous : faire du sport, perdre un peu de poids, vous teindre les cheveux, vous faire blanchir les dents, tout ce qui permet de vous faire gagner en confiance en vous est bon à prendre !

Il ou elle cherche à vous appeler ? Répondez, bien entendu, mais soyez évasif(ve). Non, vous n’êtes pas dispo, vous avez un rendez-vous. Vous vous verrez bientôt.

Même si pour l’instant, cette personne ne s’intéresse pas à vous, elle va chercher les raisons de cet éloignement et souvent, la conclusion finit par s’imposer : vous voyez quelqu’un.

2/ Initiez un climat de jalousie et de dépendance :

Rares sont les personnes qui ne souffrent pas, à un moment ou à un autre de leur vie, du sentiment d’abandon. Or, c’est exactement ce que vous devez créer. Il faut que cette personne qui vous a mis dans la friendzone se rende compte que vous ne lui appartenez pas. Elle peut donc potentiellement vous perdre.

En général quand on se rend compte de ça, on commence à dresser la liste des qualités d’une personne, même de façon inconsciente et la considérer autrement.

Si cette personne que vous aimez pense que vous la délaissez au profit d’un ou d’une autre, un climat de jalousie peut alors s’instaurer. Qui est donc cette personne qui vous éloigne d’elle ?

3/ Comment reprendre contact :

Il sera sans doute très difficile de ne pas voir cette personne pendant quelques semaines, mais c’est une phase obligatoire si vous voulez sortir de la friendzone.

Quand elle vous enverra un mail ou un sms, passé ce laps de temps et qu’elle vous proposera de vous voir, dites-lui oui, mais seulement pour un petit moment et dans un endroit public. Pourquoi ?

  • Dans un premier temps, vous prenez le contrôle de la situation : elle est en demande, pourtant, vous édictez les règles.
  • L’endroit public permettra de ne pas retomber dans vos travers d’avant : le ou la prendre dans vos bras, redevenir l’épaule consolatrice. Vous devrez être l’un en face de l’autre.
  • Le fait de ne pas lui accorder beaucoup de temps va le ou la frustrer et ranimer le sentiment d’abandon et de jalousie. Il ou elle sait maintenant que vous n’êtes pas à disposition.
  • C’est maintenant l’élément essentiel : elle doit s’apercevoir de la transformation physique. Après ces semaines d’éloignement, elle va vous découvrir sous un nouveau jour.

Pas question pour autant de partir dans des mensonges et lui dire que vous avez rencontré une personne qui a fait chavirer votre cœur. Vous devez continuer à laisser planer le mystère (ce qui est beaucoup plus facile quand on ne dispose que d’un quart d’heure ou de trente minutes). Si vous avez peur qu’il ou elle prenne la mouche et soit tenté(e) de trouver quelqu’un, vous pouvez dire que vous êtes très pris(e) au travail. Un pieux mensonge, qui ne l’empêchera néanmoins pas de penser que vous avez trouvé quelqu’un dans le cadre de votre job.

Profitez d’être dans un lieu public pour voir si votre changement physique a un impact sur les membres du sexe opposé, présents dans l’établissement.

Souriez systématiquement à la fille qui vous apporte votre café, au serveur qui vient débarrasser la table d’à côté. On répond à un sourire par mimétisme, même si l’on n’est pas forcément attiré par la personne. Mais ça, celui ou celle que vous aimez n’y pense pas, à ce moment-là.

Il est juste primordial qu’elle voie que vous plaisez. C’est là que son regard sur vous va commencer à changer.

Sortir de la friendzone, suite et fin :

Pour sortir de la friendzone, il faut arrêter certains comportements et en commencer d’autres. Si vous refaites le fil de votre relation, sans doute n’avez-vous pas eu les gestes adaptés pour lui faire comprendre que vous étiez intéressé(e) par une histoire d’amour.

En effet, lors d’une rencontre ou de premiers rendez-vous, si vous avez pris l’habitude, par exemple, de lui taper dans la main, par timidité, vous n’avez pas initié les gestes propices à la séduction ! L’aspect tactile d’une relation est primordial et permet de la sexualiser.

Aussi, quand vous le ou la quitterez, après ce rendez-vous de reprise de contact, prenez le temps de l’embrasser sur la joue. Pas la joue contre la joue, comme on peut si facilement le faire, mais bien en mettant votre bouche, appuyée sur sa joue, tenez une seconde, fixez son regard pendant deux secondes, avec une distance minimale et dites seulement « A bientôt ? ». Et disparaissez. Sortez de son champ de vision et ne vous retournez pas.

Est-ce que tous ces stratagèmes porteront leurs fruits ? Personne ne peut l’affirmer et nous serions des menteurs si nous le faisions. Ce qui est certain, c’est que tous ces changements que vous avez opérés pour vous faire remarquer par cet homme ou par cette femme sont fondamentaux. Si ce n’est pas pour cette personne-là, ce sera pour une autre.

Car la friendzone est quelque chose qui peut vous suivre tout au long d’une vie, si vous ne savez pas vous mettre en avant et jouer la carte de la séduction.

Prendre confiance en vous, par le biais de quelques changements physiques mais aussi en vous disant que vous avez la capacité intellectuelle, psychologique et émotionnelle de séduire quelqu’un est un gros plus et une fois que cela est acquis, cela ne vous quittera plus jamais.