TOP sujet de conversation pour draguer une fille ou séduire une femme

Si bien entendu quelques exceptions existent, on ne peut pas dire que l’homme soit naturellement bavard. S’il comprend que les mots sont obligatoires, il n’éprouve pas forcément le besoin de parler de ses émotions ou tout simplement d’exprimer son désir par le spectre large de la communication. D’où la difficulté, quand il se trouve en face d’une femme qui lui plait, qui, elle, a envie (et besoin) d’entendre certaines choses…Nous avons rédigé cet article pour vous donner quelques pistes à suivre, si vous vous trouvez devant une femme que vous avez envie de séduire.

Pourquoi les femmes ont plus besoin de communiquer que les hommes ?

D’abord, quelques chiffres, pour illustrer le phénomène et vérifier que c’est un fait avéré. 7 000, c’est le nombre de mot qu’un homme lambda utiliserait, quotidiennement, pour se faire comprendre et communiquer. 20 000, c’est la moyenne, sur la même période, pour une femme.

Une différence considérable qui trouve sa raison dans le cerveau même des filles : même si là encore, il s’agit de statistiques et que des contre-exemples existent, il est prouvé que les petites filles parlent plus précocement que les garçons, au même âge. Pourquoi ? Parce qu’elles auraient plus de protéines dans le cerveau qui le permettraient. Nous vous livrons même leur nom ; ce sont les FOXP2.

Mais pourquoi les hommes, eux, n’ont pas ces protéines en même nombre ? Tout simplement parce qu’à l’époque de la préhistoire, les hommes, qui étaient alors des chasseurs, devaient opérer en silence, pour capturer leur proie, sans éveiller ses soupçons et pouvoir manger. De leur silence dépendait la subsistance et donc la survie de leur famille ! Alors, oui, les hommes parlent moins, mais c’était au départ, pour la bonne cause !

Maintenant que vous savez que les femmes sont biologiquement conçues pour parler plus, vous voilà bien avancé. Vous êtes un homme et vous voulez impressionner une femme qui vous a tapé dans l’œil. Pas question de l’aborder avec des sujets aussi bateau que la météo, sous peine de la faire fuir. Mais existe-t-il des sujets plus propices à aborder quand on est face à une femme qui nous plait ?

Quels sont les sujets de conversation à tenir avec une fille ou une femme pour la séduire ?

Dans un premier temps, il est utile de rappeler certaines choses. On voit beaucoup dans les articles sur la séduction que les hommes doivent parler aux femmes d’elles-mêmes, parce que c’est ce qui intéresse ces dernières. Ce qui sous-tendrait que les femmes ont un énorme problème d’égo et n’aiment rien tant que les beaux parleurs qui leur débitent boniment sur boniment.

Le propos est maladroit. Ce que tous ces coaches en séduction veulent dire (du moins, nous l’espérons), c’est qu’il faut s’intéresser à la femme que l’on a en face de soi, surtout si elle vous plait et que vous cherchez à la séduire, pour construire une relation avec elle.

Ils auraient en ce sens, tout à fait raison. Mais si les hommes prenaient la peine de lire les séances de coaching à l’attention des femmes, pour draguer les hommes, ils verraient le même conseil. On demande aux femmes de s’intéresser à l’autre, à ses goûts, à ses passions, à son passé, sa famille.

Car oui, la relation amoureuse se base sur des échanges réciproques. Il faut qu’il y ait attirance physique, émotionnelle et cela passe souvent par le biais du langage.

Par l’utilisation des mots ; que ce soit à l’oral ou à l’écrit, on peut faire passer des émotions, des sensations, or, c’est bien ça, la définition de l’Amour. On ressent des sensations physiques qui se transforment en émotions, puis en sentiments.

C’est pour cela qu’il est important, quand vous vous adressez à une femme, de trouver des sujets de conversation qui vont lui permettre de ressentir des émotions vives, même si elles sont contrastées.

On n’est pas forcément obligé de faire rire une femme toute la journée pour la séduire et lui plaire. On peut lui donner aussi l’opportunité de parler d’expériences désagréables, qu’elle aura la possibilité d’exprimer à voix haute. Elle se sentira alors écoutée, soutenue et cela aussi, fait partie des sentiments à lui faire ressentir, pour qu’elle se sente attirée par vous.

Interrogez-la sur sa vie professionnelle :

Il est toujours intéressant de savoir dans quel secteur d’activité travaille votre belle. Bien entendu, cette question se décline, selon l’âge de la personne : études/ce qu’elle faisait avant d’être en retraite…

Attention, cependant, il peut arriver plusieurs cas où vous risquez d’être dans une situation embarrassante. Dans un premier temps, si la personne n’a pas d’emploi ou qu’elle est au chômage. Là, une seule réplique s’impose : dans quel domaine voudrait-elle travailler et pourquoi ?

Ensuite, si le métier en question n’est pas palpitant. Il peut être difficile de rebondir sur certaines professions. Tout le monde ne peut pas être archéologue ou danseuse étoile. Si la réponse donnée est dans cette veine, sans toutefois ramener la couverture à vous, sortez de ce sujet de conversation par l’humour : « Il m’est arrivé une histoire incroyable, la dernière fois, au boulot… ». Après avoir raconté, voyez où cela vous emmène.

La personnalité de la jeune femme que vous voulez séduire va peut-être vous surprendre. Rien de plus plaisant de voir que chaque situation peut être comique, quand elle est bien racontée et que la personne fait preuve d’autodérision.

Faites-la revivre certains souvenirs :

Ce sont des questions intéressantes à aborder avec une fille, car ici, on entre dans le domaine des sens. Quand on vous demande de vous souvenir de quelque chose, plusieurs sens sont sollicités, dans un même souvenir. Certaines personnes à qui l’on demande de parler de leur enfance vont parler d’odeurs spécifiques (le gâteau fait par leur grand-mère), de couleurs (une veste, dans laquelle on les mettait pour avoir moins froid, lors de grandes tablées nocturnes), l’ouïe (le souvenir est lié à une chanson qui passait à la radio).

Les sens sont extrêmement importants dans la construction du sentiment amoureux : la voix de l’autre, son odeur, la couleur de ses yeux ou de ses cheveux contribuent à éprouver des sentiments de plus en plus forts.

Les solliciter dans une conversation, surtout si c’est la première, permettra par la suite, de vous associer à cela.

Ses destinations de rêve :

Là encore, quand on interroge une femme sur les endroits de la planète où elle a pu se rendre ou les lieux où elle voudrait aller, ce sont des émotions qui vont être libérées par le flot des paroles.

Car, quand on se rend dans un endroit, on se rappelle de sensations olfactives (les odeurs sur les marchés, l’iode de la mer…), mais aussi tactiles : la chaleur du soleil sur la peau, la fraîcheur de l’océan.

Cela permet d’avoir des informations sur cette femme qui vous a séduit et à qui vous essayez de plaire par le biais des mots : est-elle baroudeuse dans l’âme ? Voyage-t-elle seule ou avec une bande d’amis ? Savoir qu’elle aime voyager pour goûter des saveurs étrangères vous apprend qu’elle est épicurienne, mais aussi ouverte d’esprit. Qu’elle aime visiter les lieux de cultes et les monuments signifie qu’elle s’intéresse à autrui et veut se cultiver.

L’orienter sur ses futurs voyages est sans doute un moyen subtil ; comme vous en parlez avec elle ; de lui faire comprendre que peut-être, vous serez de la partie, surtout si vous avez réussi à glisser que vous aussi, vous êtes un adepte du trekking et que vous l’avez fait rire en lui racontant une anecdote.

Ce qu’elle aime faire de son temps libre :

Homme ou femme, chacun aime parler de ses hobbies. Car avouons-le, quand on aime pratiquer un sport, un loisir créatif, cela devient presque une passion, voire une obsession.

Là encore, il y a une tonne d’informations à glaner sur la personne du sexe opposé avec qui vous aimeriez aller plus loin. Car on apprend beaucoup de la personne quand on connait ses centres d’intérêt. La pratique d’un sport extrême n’est pas la même chose que le fait d’aimer faire de la couture (même si les deux ne sont pas incompatibles).

Si elle consacre son temps libre à aider des associations caritatives, à promener des chiens de la SPA, ce sont là autant de potentiels sujets de conversations sur lesquels il vous faudra rebondir : l’aide aux plus démunis, l’illettrisme, les pays en guerre, l’amour des animaux etc…

Si elle devait se retrouver sur une île déserte :

Bien sûr, cela ne constitue pas une question d’amorce de conversation, mais cette question peut se poser après beaucoup d’autres, car elle est assez globale. Selon le caractère de la personne, elle vous offrira une réponse pragmatique (elle emporterait une gourde en aluminium, un couteau suisse, un imperméable) ou plus sentimentale (l’essentiel de Céline Dion, une photo de sa famille).

Blague mise à part, cette question peut se comprendre de différentes façons. Comment on ferait pour survivre mais aussi les objets essentiels, sans lesquels on ne pourrait pas vivre (même si on sait que la situation n’arrivera pas). Il sera intéressant de voir ce qu’elle répond : des bouquins, qui, une fois lus, pourront servir pour allumer des feux et faire cuire le poisson, les saisons d’une série à suspense (comme ça, personne ne pourra spoiler la fin), son amour de jeunesse qu’elle essaie à toutes fins de retrouver, parce qu’elle sait, intuitivement, que c’est l’homme de sa vie (vous avez du mouron à vous faire).

Comment se voit-elle dans 10 ans ?

Une femme, toujours biologiquement et elle aussi, pour la survie de l’espèce, voit plus loin que l’homme. Le fait d’être potentiellement amenée à porter et à construire un être humain dans son ventre pendant 9 mois l’y prédispose !

Aussi, quand on interroge une femme sur son avenir, beaucoup auront une réponse déjà bien pensée à l’avance. Vous aurez toujours les pessimistes qui vous sortiront que dans dix ans, le monde aura explosé, de la faute de l’être humain et que nous serons donc tous morts.

Mais il y a fort à parier que l’exercice la fera sourire. Interroger une personne sur son futur, c’est voir sa capacité à se projeter, à faire des projets, sa force de caractère.

Tout ce qu’elle pourra dire sera décisif dans votre future relation si elle doit avoir lieu. Si elle vous dit qu’elle se voit PDG de sa boîte, alors qu’elle est actuellement en bas de l’échelle (cf une des questions précédentes), vous pourrez conclure qu’elle a de l’ambition, qu’elle a une belle volonté d’évolution. Ce sont des qualités très positives, mais fait-elle une place à l’Amour dans son schéma ?

Si elle vous dit qu’elle se voit dans 10 ans, mariée et mère de 4 enfants, dans une maison à la campagne, même si vous êtes au stade du flirt et de la séduction, interrogez-vous sur vos propres désirs : partagez-vous cette vision ?

Ou au contraire, à la simple évocation de cette vie rangée, vous sentez-vous pris de claustrophobie ? Certains hommes sont tout à fait réfractaires à l’idée de s’engager et si vous faites partie de ceux-là, il peut paraitre incongru de tenter de séduire une femme qui, apparemment, se voit passer sa vie avec un seul et même homme.

Par contre, si vous vous reconnaissez dans cette description, c’est sans doute le moment, sans en faire trop de lui faire comprendre que vous vous verriez bien endosser le rôle de l’époux modèle. Il ne s’agit pas ici de lui faire peur en vous immisçant dans sa vie au premier rendez-vous, mais plutôt le faire sous le signe de l’humour « Et comment allons-nous appeler, notre première fille ? », pour passer tout de suite à autre chose. Si cette fille ou cette femme est intéressée, elle ne manquera pas de rebondir sur la phrase « Ah, parce que tu crois que c’est toi qui seras le père » « Si tu cherches le bonheur, je ne vois personne d’autre ».

Vous l’aurez compris, trouver des sujets de conversation pour attirer l’attention d’une femme ou d’une fille n’est pas si compliqué. Il suffit souvent d’engager un sujet et ensuite de rebondir sur ses réponses. Plus une femme est intéressée par vous, plus elle s’investira dans cet échange verbal. Dans le cas contraire, elle répondra par monosyllabes. Si vous la faites rire et qu’elle évoque, même par plaisanterie, un futur possible, vous savez que vous avez gagné le premier set. A vous de continuer à attiser sa curiosité et l’amener à vouloir en savoir un peu plus sur un homme formidable : vous.